14 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Vincent Reynouard.

einsat

Six millions de Juifs avaient-ils disparu en 1945 ? Une impossibilité technique (2/3)

Dans cette deuxième partie, Vincent Reynouard pose la question suivante : les Allemands auraient-il pu faire disparaître les 3,8 millions de Juifs victimes des Einsatzgruppen et des trois « camps d’extermination » (Treblinka, Sobibor et Belzec) ?

La thèse officielle le prétend. Elle affirme qu’à partir de la fin 1942, les Allemands auraient rouvert les fosses communes pour brûler les cadavres (ce fut l’Aktion 1005). Se fondant sur une abondante documentation et sur des précédents historiques, Vincent Reynouard démontre que jamais, en un an (ni même en deux), les Allemands n’auraient pu faire disparaître toutes ces preuves. Des cadavres par centaines de milliers resteraient, qu’il serait aisé de retrouver aujourd’hui.

Plan de la vidéo :

- Les problèmes posés par la crémation d’un corps
- La confirmation apportée à Birkenau
- Un précédent historique : la bataille de Paris (30 mars 1814)
- Combien de temps pour brûler 1,3 million de corps sur des bûchers
- Un deuxième précédent historique : la première guerre mondiale
- D’après la thèse officielle, les Allemands auraient été des pieds nickelés
- Même avec des fours rudimentaires, l’Aktion 1005 aurait été impossible
- On devrait pouvoir retrouver les cadavres et les expertiser
- Treblinka, Sobibor et Belzec : impossible de faire disparaître autant de cadavres

Pour toute correspondance : vincentreynouard@hotmail.fr.

Avec les amitiés de tout l’équipe,

L’équipe de Sans Concession

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Demain, quelle France ? |
Meulanbleumarine |
Gemini0planet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Informaction
| Un supermarche à ceyzeriat ...
| Tous Unis pour le Canton d&...