03 juin 2017 ~ 0 Commentaire

La théorie des deux démons.

parti-syndicaliste-1937-carnicero-parti-syndicaliste-madrid-ne-sera-jamais-fasciste

Le gouvernement et les médias patronaux cherchent à isoler le mouvement antifasciste en l’accusant de « démon » et en le comparant à un autre demon, le fascisme. Cette forme de répression n’est pas nouvelle, ni a été inventée par l’État espagnol.

Selon Wikipedia, on appelle « la thérie des deux démons » la conception selon laquelle les violences et le terrorisme pérpétrés par les forces armées pro-impérialistes durant la dictature en Argentine (1976-1983) sont totalement comparables aux actions des organisations guerilleras révolutionnaires comme Montoneros ou el Ejército Revolucionario del Pueblo (Armée Révolutionnaire du peuple). Selon cette conception, les actions de chaque faction ont pas affecté à celui qu’ils disaient combattre, mais aux citoyens « innocents » qu’ils ne faisaient pas usage de la violence.

Mais, il est évident que cette conception cherche à nier la lutte de classes, ce ne sont en aucun cas deux simples bandes qui se disputent le pouvoir entre eux.

Quand un secteur social réduit (l’Armée), financée et armée par des gouvernements capitalistes, cherche à réprimer un secteur social beaucoup plus vaste avec pour objectifs la transformation sociale et avec des racines populaires, alors il n’xiste aucun affrontement stérile entre bandes, il y a bel et bien lutte de classes: les secteurs sociaux qui luttent au bénéfice de la classe dominante contre les secteurs sociaux qui luttent au bénéfice de la classe dominée. Il n’y a pas de « citoyenneté » supposée qui soit au milieu parce que l’on ne peut pas être au milieu entre les exploiteurs et les exploités, on est ou un ou l’autre, mais surement pas au milieu. C’est une excuse politique que les médias offrent pour légitimer la démocratie bourgeoise, afin de se croire au dessus de la lutte de classes.

Le gouvernement et les médias ont l’habitude de faire les aveugles devant les agressions neonazis pour deux raisons claires: en premier lieu, parce que l’extrême-droite trouve ses origines dans les institutions héritées du franquisme, chez la police, l’Armée, chez les fans des grands clubs de football. En second lieu, parce qu’ils accomplissent la fonction des bandes paramilitaires en Amérique du Sud ou des jeunesses hitleriennes en Allemagne, c’est-à-dire ils utilisent des moyens violents pour empecher les gens de s’auto organiser en dehors des institutions.

Le mouvement antifasciste, à la différence du nazisme post-franquiste, trouve majoritairement son origine (pas seulement) dans les quartiers humbles ouvriers du sud de Madrid, où beaucoup de gens vivent noyés par les hypothèques, par la privatisation des services basiques et sans salaires suffisants pour affronter avec tranquillité la fin de mois. Ainsi, le mouvement antifasciste se nourrit d’une jeunesse sous-employée et éloignée du romantisme, sans l’accès aux paradis que promet la publicité commerciale de ce soi-disant « monde civlisé ».

Les classes moyennes aisées et hautes, peuvent payer des écoles et des universités pour leurs enfants, des gymnases, des centres hospitaliers. Pendant ce temps, les classes les moins favorisées peuvent difficilement accéder aux peu d’universités étatiques et encore moins payer les universités les privées, ils ont à endurer la chaleur et la poussière, à souffrir de la dégradation des services sanitaires et éducatifs dans un processus de privatisation complète.

La rébellion naît de l’injustice et de l’inégalité. C’est pourquoi il faut détruire la théorie mediatique des deux démons, il faut fermement poser la réalité : ce ne sont pas des rixes entre bandes rivales, c’est une lutte de classes.

« Dans la société de classes, chaque homme vit en tant que membre d’une classe déterminée et il n’existe aucune pensée qui ne porte une empreinte de classe. »

 

http://gardes-rouges.skyrock.com/1883867469-Espagne-Le-mouvement-antifasciste-de-Madrid-et-la-theorie-des-deux.html

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Demain, quelle France ? |
Meulanbleumarine |
Gemini0planet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Informaction
| Un supermarche à ceyzeriat ...
| Tous Unis pour le Canton d&...