25 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

VIDEO. Delphine Batho (PS) recadre la présidente de séance Danielle Brulebois (LREM).

960x614_deputee-ps-delphine-batho

Lundi soir marquait à l’Assemblée nationale le début des débats sur la loi de moralisation de la vie publique. Mais aussi les débuts au perchoir de Danielle Brulebois (La République en marche), vice-présidente de l’Assemblée depuis à peine un mois.

 

Des débuts mouvementés pour l’élue du Doubs au moment où les députés se penchent sur les amendements sur l’obligation d’un casier judiciaire vierge.

Vers la fin de la séance nocturne, les élus de l’opposition se sont insurgés sur le déroulé des débats et l’impossibilité de défendre certains de leurs sous-amendements, tombés avec l’adoption de celui de LREM, Delphine Batho brandissant notamment en signe de protestation le règlement de l’Assemblée.

Rappel au règlement

Et l’élue Nouvelle Gauche de faire à Danielle Brulebois un rappel au règlement en bonne et due forme. « Madame la présidente, dans notre Assemblée, il y a des règles dans la discussion des articles et l’ordre d’appel des amendements. Il y a pour règle, une fois que le gouvernement et la commission ont répondu aux auteurs des amendements, chacun des auteurs qui ont présenté un amendement peut répondre au gouvernement et à la commission. Et seulement ensuite nous passons au vote. (…) On est dans un débat de moralisation de la vie publique. Et, franchement, délibérer dans des conditions pareilles est proprement ahurissant. »

« J’ai parfaitement respecté le règlement », a répondu la présidente de séance, toutefois un peu perturbée.

 

Voir la vidéo http://www.20minutes.fr/politique/2109339-20170725-video-delphine-batho-ps-recadre-presidente-seance-danielle-brulebois-lrem

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Demain, quelle France ? |
Meulanbleumarine |
Gemini0planet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Informaction
| Un supermarche à ceyzeriat ...
| Tous Unis pour le Canton d&...